ACBBAviron

Deux rameuses loisirs à la World Rowing Masters Regatta

Delphine Hermier commence à être bien connue des adhérents loisirs de Boulogne 92. Détentrice d'un BEES 1 et "tombée dans un bateau d'aviron" à l'âge de 10 ans, elle entraîne depuis plus de 20 ans. Ils sont nombreux à être déjà allés faire un de ses stages** au lac d’Aydat en Auvergne dont Florence et Yasmine, licenciées de Boulogne 92, qui font aujourd'hui parti d'un petit groupe d'habitués. Avec 6 autres rameuses venues des 4 coins de la France, elles ont constitué un huit de pointe de femmes vétérans avec Delphine Hermier comme coach et rameuse. Leur objectif est de participer à la World Rowing Masters Regatta qui aura lieu sur le lac de Velence en Hongrie du 11 au 15 septembre prochain. Une aventure et un sacré défi pour ces femmes loisirs, plus habituées aux randonnées et occasionnellement aux têtes de rivière.

Quand et comment est né le projet ?
(Réponses de Delphine H., Yasmine et Florence) C’est Delphine qui en a eu l’idée après avoir ramé avec Yasmine aux Gay Games sur le plan d’eau de Vaires-sur-Marne en août 2018. Le but était de constituer un huit afin de participer à des manifestations mixtes de clubs à l’international et retrouver l’ambiance sympathique des régates entre rameurs vétérans.

Quel est le profil des rameuses ?
La proposition a été faite à des rameuses qui ont à coeur d’aller au bout de l’aventure dans un bon esprit de camaraderie, d’amitié, d’entraide avec tout l’investissement possible pour ce type de challenge. Relever le défi les motive ! Ces 9 rameuses, dont l’âge se situe entre 41 et 65 ans, ont au moins 10 ans de rame derrière elles. Elles viennent de 4 clubs différents : l'ACA (Clermont-Aydat) pour Delphine Hermier, Delphine Bas et Sophie Pechalrieu ; le VRAC (Villefranche Renneville Aviron Club près de Toulouse) pour Patricke Dupré et Elisabeth Delmas ; la SNP (le Perreux) pour Marie-Christine Maheut et Joëlle Vielrecobre ; Boulogne 92 (Boulogne-Billancourt) pour Yasmine de Givré et Florence Desgeorges.

Comment s’organisent les entraînements ?
Le problème était de pouvoir réunir tout le monde pour des entraînements communs en plus des entraînements individuels que chacune pouvait réaliser dans son club. Pour compliquer encore les choses, le club du lac d’Aydat n’a pas de huit. Avec de la volonté, un Doodle et le soutien de plusieurs clubs que nous remercions de leur accueil, nous avons pu évoluer en huit une fois par mois à partir du mois de décembre 2018. Certaines ont aussi participé au championnat de France Master en juin dernier.


Parlez nous de l'objectif, la World Rowing Masters Regatta !
En plus des deux courses en huit de pointe (une en catégorie C et une autre en D) nous profiterons du déplacement pour disputer d'autres courses en quatre de couple, double scull et skiff. Chacune fera au moins 3 courses dans les catégories C ou D, face à de nombreux équipages (entre 15 et 73 bateaux engagés selon les épreuves). L’objectif est de réaliser des parcours le plus proprement possible afin de finaliser une année d’entraînements. Il faut qu’on voie la cohésion de l’équipage. Nous restons pleinement conscientes que les podiums sont loin mais comptons bien nous faire plaisir sur l’eau et engranger de l’expérience en vu d’un prochain défi.

Dans ce même esprit de cohésion de groupe, elles se sont fait faire une combinaison spécialement pour Budapest. Nul doute qu’elles trouveront d’autres défis à relever et qu’elles feront des envieuses et qui sait, des émules.
VD

** Les stages au lac d'Aydat se font en pension complète au Gîte Le Marguerite dans le Puy de Dôme.