ACBBAviron

Championnats de France bateaux longs J18 et sénior, Bourges du 7 au 9 juin

«Si on fait cinq podiums, j'arrête de fumer !» Parole de coach ! C'est donc officiel, Cédric Toublan, a arrêté le tabac dimanche 9 juin à l'issue de la finale du huit masculin. Après la première journée de course annulée en raison de la tempête Miguel et le programme très dense du samedi, les Championnats de France bateaux longs sénior et J18 se sont achevés sous le soleil de Bourges et en apothéose pour Boulogne 92 avec un titre, trois médailles d'argent et une de bronze.

La première belle surprise était la finale A de Maelys et Nihed en deux de couple femme junior (J18F2x). Même si elles ne font que 6e, elles étaient déjà très heureuses d'accéder à la grande finale pour une première participation au Championnat de France J18.

Ce sont les juniors Gustave et Petar du deux de couple homme (J18H2x) qui ont ouvert le bal des médaillés en prenant la 2e place. L'autre bateau composé de Gaultier et Léo, fait premier de la finale B, dans cette catégorie où la concurrence était très forte (38 bateaux étaient inscrits).

Le deux de couple poids léger sénior femme (SF2xPL) enfonçait le clou avec une seconde médaille d'argent. Marine et Aurélie ne se sont pas ménagées, réalisant les meilleurs temps des séries et des demi-finales la veille. Elles l'ont sans doute un peu payé face à l'équipage de Meulan qui s'est envolé dans le dernier 500.

C'est presque une habitude pour Boulogne 92, deux bateaux étaient au départ de la finale A du quatre sans barreur homme poids léger (SH4-PL). Ils avaient survolé les séries et c'est donc sans surprise que Milos, Léo, Thibaut et Vincent ont pris la tête de la course très tôt pour ne plus la lâcher, passant la ligne avec une longueur et demie d'avance. Le second équipage d'Emile, Filip, Victor et Johan se classe 5e.

Les finales des huit nous réservaient encore de belles surprises : le huit féminin (SF8+), installé à la 2e place dès la mi-parcours, s'octroie l'argent derrière Grenoble et devant l'Encou. Le huit masculin (SH8+) finit 3e avec à son bord trois rameurs qui doublaient pour compenser les forfaits de dernière minute, parmi lesquels Vincent et Milos qui avaient déjà tout donné une heure plus tôt pour le titre en quatre sans PL.

Saluons enfin le deux barré (SH2+) de Valentin, Michaël et Alix à la barre, qui finissent 6e. Sachant le podium inaccessible ils ont levé le pied à l'initiative de Michaël pour préserver les chances du huit dans lequel Valentin doublait. Quand l'esprit d'équipe se met au service de tout le collectif club on va encore plus loin. Sur les 22 bateaux engagés, 8 ont accédé aux finales A et 8 autres aux finales B, plaçant le club en tête du classement de ces championnats avec 225 points (contre 144 pour le C.A. Lyon et 142 pour le C.A. Nantes ).

VD

Les résultats complets pour le club sont à retrouver temporairement sur le site Time Team de la FFA.

Vous trouverez également une sélection de photos dans l'album.